detox sucre regime

CONFESSIONS D’UNE ACCRO AU SUCRE : 10 jours sans sucre, mon bilan

Sweetheart. Cela fait déjà dix jours que j’ai coupé les ponts avec le sucre. Une décision qui n’a pas été facile à prendre mais que je ne regrette pas… et pour cause, les effets se font déjà ressentir après une grosse semaine. Il y a eu des hauts et des bas, des bonnes et des mauvaises surprises.

Récit d’une semaine sans sucre ajouté.

Lorsque j’ai décidé d’arrêter le sucre (vous pouvez reprendre le fil de cette aventure avec l’épisode 1 !), je suis partie bille en tête en me disant que le sucre, j’en avais ma claque.

L’état de grâce

Lorsque l’on se lance dans une telle aventure, c’est grisant. On a l’impression de changer de vie, d’être super puissant et d’avoir tout compris. J’ai ainsi assez facilement adapté mes petits déjeuners avec du muesli sans sucre et du lait végétal (mon préféré étant le lait d’avoine, un délice !!). Je n’ai pas vraiment ressenti de manque.  D’ailleurs au bout d’une semaine, j’ai supprimé le fruit que je m’étais accordée au départ, je n’avais simplement plus envie de cet dose de fructose.

Au déjeuner idem, le changement s’est fait en douceur. Je mange à la cantine, j’ai donc pioché dans différentes propositions pour tenter de sélectionner ce qui s’adapte le mieux à mon nouveau mode de vie. J’ai délaissé les desserts ultra sucrés pour de la faisselle nature agrémentée de quelques morceaux de fruits frais. Mes lectures m’ont beaucoup aidée à choisir les meilleures options.

Là où les choses se sont un peu compliquées, c’est à l’heure du goûter. Mon moment préféré pour avaler un fruit et surtout boire une canette de mon soda light préféré (je vous explique juste ici pourquoi même « Zéro sucre » le soda est à bannir !). Y renoncer fut assez difficile : coup de fatigue, bouche pâteuse… J’ai compensé avec des infusions bio, et ça a fini par s’atténuer  🙂 Idem pour les chewing-gums, pleins d’édulcorants, qui rythmaient mes après-midi. J’ai choisi l’option brosse à dents au bureau pour me défaire de cette mauvaise habitude. Et honnêtement ça marche plutôt bien et en prime, j’ai les dents super propres !

Le manque

Tout n’est pas (encore) rose au pays du #nosucre d’Astrid. Se défaire de ce sweet poison prend du temps. Les moments les plus difficiles sont les soirs et les week-ends. Le dîner, c’est souvent mon moment de relâche, la journée est finie et j’ai envie de me faire plaisir. J’ai depuis longtemps l’habitude de manger sain… mais je me fais plaisir avec le dessert, 100% sucre. Yaourt sucré, bonbons,  ou encore pâtisseries plusieurs fois par semaine. Pas évident de leur dire adieu à ceux-là… Je prends sur moi, ce n’est pas forcément évident, je grogne un peu. Pour m’aider, je mange une grosse pomme au goût prononcé, une Golden ou une Chantecler et je passe à autre chose. Je m’occupe l’esprit en somme.

Arrêter le sucre me pousse à explorer d’autres saveurs et à les apprécier d’autant plus.

Le premier week-end, c’est LE moment de tous les dangers pour moi. En fait, depuis que je vis en couple (je t’aime mon amour si tu passes par-là <3), le week-end c’est sugar party. Et là franchement pour ne pas plonger, il faut s’organiser. J’ai choisi de préparer un bon repas sain et sans sucre, de prendre le temps de cuisiner des aliments qui me font du bien. Un pavé de saumon frais, un peu cher certes, mais rassasiant ! Un avocat mur, des lentilles corail, du yaourt nature fermier : bref, des bons produits qualitatifs et goûtus. L’idée est d’explorer des saveurs et d’essayer de les apprécier pour ce qu’elles sont. J’ai aussi acheté du chocolat bio 80%. Avant, je ne pouvais pas en manger, trop amer à mon goût… Aujourd’hui, j’arrive à en apprécier la saveur si particulière.

La résurrection : les bienfaits

Si je suis parfaitement transparente avec vous, je dois avouer que je n’étais pas sûr de tenir le coup. Le sucre fait intimement partie de moi depuis des années et je ne savais pas si j’allais être assez forte. Au bout du compte, je tiens et mieux encore, les bienfaits se font déjà ressentir de façon spectaculaire.

Je ne m’attendais pas du tout à des changements aussi rapides.

-La fin des compulsions

Jour après jour, mes envies de sucre se dissipent. J’ai moins envie de grignoter, moins en vie de sucre de bonbons et de gâteaux. Mieux encore, je ne pense plus à la nourriture comme avant. II n’était pas rare que je pense tout l’après-midi à ce que j’allais engloutir le soir venu, à quel plaisir sucré j’allais m’adonner : c’est fini ! J’aborde la nourriture de façon beaucoup plus sereine, je n’ai plus de fringale ou de pulsion vers le sucre.

-Saveurs retrouvées

Au bout d’environ une semaine sans sucre, mon rapport au goût a complètement changé, c’est même assez déroutant. Les fruits secs de mon muesli me semblent ultra savoureux et sucrés ! Même le chou Romanesco me semble être véritable festival de saveurs subtiles et délicates. Et je ne vous parle même pas de la patate douce ou des fruits au goût naturellement « doux ». Toutes les saveurs sont décuplées, je redécouvre mon palais. Et forcément, cela contribue au fait que j’ai moins envie de sucre. Essayez, c’est franchement saisissant !

-La perte de poids

detox sucre regime

Mon but n’était pas de maigrir mais la detox de sucre a eu des effets immédiats au niveau ma graisse abdominale.

Comme je vous l’ai déjà expliqué, cette detox de sucre n’a aucunement été motivée par la volonté de perdre du poids. Je me sens plutôt bien dans mon corps et j’aspire surtout à être en bonne santé. Mais force est de constater que j’ai perdu du « gras » autour du ventre. Au niveau des poignets d’amour, c’est assez flagrant. C’est assez logique car l’excès de sucre provoque une inflammation dans le ventre, ce qui contribue à l’accumulation de graisse abdominale.

Autant d’évolutions positives qui me poussent à continuer dans cette voie. L’arrêt du sucre, c’est aussi la promesse d’une belle peau, de plus d’énergie.

Voilà pour ce premier bilan, j’ai très hâte de partager avec vous les futures étapes de cette detox ! Je compte notamment vous parler de ma toute première sortie au restaurant en mode #nosugar et de comment j’ai déjoué les pièges du fameux brunch du dimanche ! N’hésitez pas à me poser des questions ou à me partager vos propres expériences. A très bientôt 🙂

2 réflexions sur “CONFESSIONS D’UNE ACCRO AU SUCRE : 10 jours sans sucre, mon bilan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s