detox_sucre

CONFESSIONS D’UNE ACCRO AU SUCRE : la detox, ça marche comment ?

Cela fait maintenant quatre jours que j’ai entamé ce changement de vie : dire adieu à l’amour de ma vie, celui qui a été de toutes les joies et de toutes les peines : le sucre. Pour reprendre le fil de l’histoire, je vous invite à aller lire l’épisode 1 de mon changement de vie !

Dire adieu au sucre, ce n’est pas chose facile, le chemin est semé d’embûches sachez-le. Il faut développer de nouveaux automatismes et ouvrir l’œil car le sucre, ce filou, se cache parfois là où on ne l’attend pas…

Supprimer les aliments transformés

Le premier conseil que je peux vous donner est de supprimer au maximum les aliments transformés car ce sont eux qui contiennent le plus de sucre(s) caché (s). Bien entendu, il faut se débarrasser des gâteaux, des bonbons, des crèmes desserts, des crèmes glacées… mais pas seulement.

De nombreux produits industriels qui paraissent « salés » ont en fait bourrés de sucre. Il y a bien entendu les sauces toutes prêtes (ketchup, sauce barbecue ou burger) mais aussi les pains industriels (pain de mie, brioche, pains au lait…) qui sont gorgés de sucres ajoutés. Le Les céréales sont, elles-aussi, à éradiquer même les Spécial K et autres Fitness céréales qui contiennent jusqu’à six types de sucres différent.

Dans des céréales estampillées Fitness au chocolat, on retrouve 8 sucres différents ! La liste des ingrédients est disponible sur le site de nestle-cereals.com. 

Exit aussi les repas tous prêts du genre « bœuf bourguignon » de chez Fleury-Michon qui contient tout de même près de 20 gramme de sucre. Avons-nous le droit de paniquer ? Oui ! Bref, misez tout sur les produits naturels et non transformés, vous avez moins de chance de vous tromper.

Apprendre à reconnaître le sucre

Si d’aventure, vous vous retrouvez à devoir manger des produits industriels, il est important de savoir décrypter les étiquettes desdits produits. Et oui, pour les néophytes, il n’est pas évident d’identifier le sucre sur les étiquettes. Les industriels sont des petits malins et cachent parfois sa présence avec des noms un brin complexes. Comme dans l’exemple des céréales que je vous ai montré juste au-dessus. Voici donc la liste des ingrédients à repérer quand vous examinez une étiquette (merci à Gourmandiseries dont je me suis inspirée pour cette liste ! <3):

– Les noms qui se terminent en « ose » : maltose, lactose, dextrose, fructose, saccharose, galactose…

– Tous les sirops : de maïs, de canne, de malt, de riz, de sucre inverti de glucose, le sirop de maïs (appelé aussi sirop de glucose-fructose ou isoglucose, sirop de sorgho, d’érable, de caroube, de datte, d’agave, d’amidon…

– Les dérivés de la canne : jus de canne, jus de canne déshydraté, cristaux de jus de canne…

– Les plus fourbes : extrait de malt, amidon modifié, dextrine, dextrane, maltodextrine, diastase, malt diastasique…

– Les jus et sucre de : sucre de datte, jus de fruits, jus de fruits concentrés, jus de raisin, jus de pomme…

– Mais aussi tout ce qui est : miel, mélasse et bien sûr caramel.

Utiliser un tableau d’IG

L’objectif de ma detox de sucre est de supprimer les sucres ajoutés évidemment mais aussi de me tourner vers des aliments dont l’Indice Glycémique (IG) est faible, je vous ai expliqué comment cela fonctionne dans cet article-là juste ici (clique baby, clique !). Comme je débute, je n’ai pas tous les éléments en tête.

Pour repérer les aliments dont l’IG est faible, je me réfère un tableau comme celui-ci ou bien j’utilise une application mobile. Crédit image : elveapharma.com

J’ai donc téléchargé une application mobile pour m’aider à faire les bons choix : elle s’appelle Mon IG. Il suffit de chercher un aliment dans la base de données et de vérifier son IG. L’appli est ultra facile d’utilisation mais je la trouve un peu limitée. Pas mal de produits que je consomme ne sont pas référencés (genre les noix de macadamia, aka la vie !), dans ce cas-là j’utilise tout simplement une recherche Google.

Je lis aussi un livre dont je vous ai déjà parlé juste ici qui est ultra ludique et simple à comprendre et qui me permet de développer de bons réflexes et de connaître les aliments qui me font du bien.

Je vous prépare d’autres articles à venir pour gérer cette detox de sucre les petits choux ! Je vais notamment vous préparer un papier pour décrypter les « faux amis » et un autre pour vous parler des aliments que je mange pour combler mes envies de goût sucré.

A très vite pour un nouvel épisode de « CONFESSIONS D’UNE ACCRO AU SUCRE » ! ❤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s