Indoor cycling : le cardio qu’il vous faut !

Dynamo, Kiwill, Summit Cycle : les studios dédiés au vélo indoor se multiplient en France. Ces cours ultra cardio sont inspirés de Soul Cycle, une entreprise américaine qui a démocratisé cette pratique outre-Atlantique.

Le concept est simple : pédaler dans une quasi obscurité pendant 45 minutes au rythme d’une musique effrénée avec à la clé, la promesse de brûler un maximum de calories. Pour comprendre cet engouement, nous sommes allés à la rencontre de Yassin, cycling trainer chez Episod.

Le coach du jour

TIJANE-Yassin-EPISOD-_MPP6145-Modifier-960x1000

Yassin, 25 ans, est éducateur sportif. Diplômé d’un DEUST “métiers de la forme”, il a commencé sa carrière au sein de l’enseigne CMG Sports Club avant d’être recruté par Episod il y a deux ans.

Au sein des différents hubs (République, place de Clichy, Bourse), il donne, entre autres, des cours de cycling. Yassin est lui-même un cycliste aguerri. Il a rejoint Londres en vélo à deux reprises : soit 400 kilomètres de pédalage à chaque escapade. D’ici le mois de juin, il espère réitérer sa performance en solitaire. 

Les bienfaits du vélo indoor

L’indoor cycling est un excellent exercice de cardio : “le vélo permet de muscler son cœur !”, explique Yassin. Son gros atout par rapport à la course à pied est l’absence d’impact, “il n’y a aucun risque pour les articulations” souligne le coach.

Le cycling permet également de travailler sa force, sa puissance et son endurance. Mais pas seulement : “c’est également un bon outil pour le travail des jambes et notamment des cuisses.”

Par ailleurs, les cours de vélo offrent une ambiance particulière avec des playlists survoltées dans une obscurité presque totale. Un anonymat propice au dépassement de soi (et aux grimaces !). Le fait de travailler en groupe est aussi un bon moteur : “quand on est entouré de personnes qui se donnent à fond, ça pousse à donner le meilleur de soi-même” abonde Yassin.

RPM, cycling, sprint : kézako ?

Il existe aujourd’hui différents types de cours de vélo indoor. Dans tous les cas, le pratiquant est juché sur un vélo statique et a, à sa disposition, une molette qui permet de régler la résistance.

La classe la plus répandue, c’est le RPM. Un acronyme qui signifie round per minute” en anglais, c’est-à-dire “tour par minute”. C’est l’un des cours de la franchise néo-zélandaise Les Mills. Il s’agit d’un cours standardisé de 45 minutes avec une playlist et une chorégraphie déterminée qui change tous les trois mois.

valkovav - Pixabay - licence CC

Le cycling est parfait pour ceux qui souhaitent ménager leurs articulations. Crédit photo : Valkovav – Pixabay – Licence CC.

La franchise a par la suite décliné son concept avec les cours de Sprint – 30 minutes à très haute intensité – et les cours de The trip – un cours de vélo immersif face  à un écran géant où défilent des paysages. Dans tous les cas, il y a une playlist et une chorégraphie à respecter. Où que vous vous trouviez dans le monde, les cours estampillés Les Mills sont les mêmes et répondent à un cahier des charges précis.

Les cours de cycling offrent eux, une plus grande liberté aux coaches. En effet, pas de chorégraphie, ni de playlist imposées : avec le cycling les instructeurs donnent le ton. Cela leur permet d’incarner le cours, de lui donner une pâte. D’ailleurs, certains participants choisissent le cours en fonction du coach. Côté difficulté en revanche, pas de différence : le rythme cardiaque s’emballe et l’effort est intense.

Le cycling chez Episod

Au sein des hubs Episod, l’indoor cycling s’effectue sur des vélos dernier cri dotés d’une console qui permet de paramétrer l’intensité de l’entraînement en se basant sur les watts (puissance). Pour Yassin, qui anime des cours de vélo plusieurs fois par semaine, ce type d’entraînement est particulièrement efficace :

“Le cycling chez Episod se rapproche beaucoup de l’entraînement classique d’un cycliste, ceci grâce aux vélos qui permettent de paramétrer son training selon son niveau. En termes d’effort, on est très proche du cyclisme sur piste.”

Il précise : “Il y a des repères visuels qui permettent de suivre et de comprendre son effort”. D’ailleurs, Yassin compte des triathlètes parmi ses élèves qui viennent chez Episod pour compléter leur entraînement.

A la clé, un entraînement personnalisé : chacun travaille à la même intensité au regard de ses capacités. Tous les participants sont poussés à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Cycling Episod (1).png

Cycling : à quelle fréquence ?

A chaque objectif, son programme précise Yassin. Toutefois, le coach estime qu’une à deux séances de cycling par semaine sont suffisantes en termes d’entraînement cardio. L’idéal est d’intégrer une séance de renforcement musculaire et une séance de stretching par semaine afin d’avoir un training complet.

 

>> Pour suivre l’actu de Yassin, rendez-vous sur sur compte Instagram !

5 réflexions sur “Indoor cycling : le cardio qu’il vous faut !

  1. Guilhem LACAZE dit :

    Il est également possible de compléter un entraînement en salle avec une séance de  »home-trainer » sur son propre vélo, l’avantage dès que l’on devient un peu plus assidu est de garder toujours sa position sur le vélo, ce qui est parfois délicat en salle 🙂 A très vite

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s