Peut-on se muscler avec l’Urban Training ?

Utiliser la ville comme terrain d’entraînement, c’est le pari de l’Urban Training. Avec cette discipline, bancs, murets, trottoirs ou encore escaliers deviennent les supports de la pratique sportive. L’idée est de bouger et de se muscler en plein air et au cœur de nos villes grâce au mobilier urbain.

Photo DR Optimal Form

Avec l’Urban Training, un simple muret devient le support de la pratique sportive.

Une pratique qui séduit de plus en plus d’adeptes : Lyon, Paris ou encore Marseille possède chacune des clubs d’Urban Training. Sortir de l’atmosphère des salles de sport pour prendre de l’air a de quoi séduire…Mais est-ce que l’on peut vraiment espérer se bâtir un corps affûté sans en passer par l’utilisation de charges ?

Pour Régis Ghibaudo, à la tête d’Optimal Form, le premier club d’Urban Training de Marseille, c’est un grand oui ! Il va nous expliquer pourquoi…

Quand on voit le physique de Régis Ghibaudo, il semble facile de répondre à cette question. Il affiche une shape digne des haltérophiles. Et il est un fervent défenseur du travail « à poids de corps ». Et oui, parce que qui dit Urban Training, dit travail uniquement au poids de corps (PDC) : pas de matériel, uniquement des exercices à l’aide de sa masse corporelle.

Et Régis Ghibaudo est affirmatif : « Il est tout à fait possible d’atteindre son potentiel physique maximum à poids de corps. » Mais le coach précise que cela demande de la patience et de l’inventivité.  Et pour cause, pour progresser au PDC, il faut effectuer des exercices qui sont parfois plus délicats à maîtriser et dont l’apprentissage prend plus de temps.

Axelceban - Pixabay - Licence CC

Le pistol est un squat sur une jambe, c’est une bonne variante quand on maîtrise déjà bien un squat simple.

En salle de sport, pour progresser et sortir de sa zone de confort, il suffit d’alourdir les charges. Mais quand on travaille au PDC, il faut se montrer plus inventif : « Au fur et à mesure, il faut trouver des variantes d’exercices qui soient de plus en plus intenses pour le corps. Parce que si on fait des exercices basiques comme le squat par exemple, très vite, les limites vont être atteintes. » Alors Régis Ghibaudo suggère par exemple le pistol : le squat sur une jambe. Un exercice qui réclame un engagement musculaire important et qui prend du temps à être parfaitement maîtrisé.

Infog pompes.jpg

Des variantes qui ne sont pas toujours faciles à appréhender reconnaît Régis Ghibaudo : « Il est plus facile de rajouter des poids sur une barre à squat que de réaliser un pistol parfaitement. Ce sont des variantes qui ne sont pas forcément ergonomiques mais qui dans leur variété permettent d’atteindre son potentiel physique maximum. »

Régis Ghibaudo ne s’interdit pas complètement les charges avec l’Urban Training : « Quand vraiment on est capable d’enchaîner les tractions à un bras par exemple, on peut alors rajouter un lest. Mais à ce stade-là, on est déjà très proche de ce potentiel physique maximum. »

Pourquoi miser sur l’Urban Training ?

L’Urban Training séduit de plus en plus de Français. Il faut dire que cette pratique possède plusieurs atouts. Déjà, elle permet de sortir de la salle de sport, certaines personnes peuvent se sentir un peu à l’étroit en intérieur surtout quand les beaux jours arrivent.

Photo DR Optimal Form 2

Les adeptes de l’Urban Training sont souvent attirés par l’idée de faire du sport en plein air.

Pour Régis Ghibaudo, il existe aussi un vraie volonté d’encadrement : « Beaucoup de personnes ne se sentent pas suffisamment encadrées dans les salles de sport et ont envie d’avoir un coach pour structurer leur entrainement. » Enfin, l’Urban Training permet de s’entraîner en groupe, c’est une force : « L’Urban Training répond aussi à l’envie d’être dans un groupe plus restreint, c’est motivant ! »

2 réflexions sur “Peut-on se muscler avec l’Urban Training ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s